Hedera helix

Le lierre grimpant est une liane de la famille des Araliacées. On l’utilise en phytothérapie, en teinture, comme lessive et même comme instrument de musique. C’est une plante très mellifère, merveilleuse pour la biodiversité car elle abrite et nourrit de nombreux oiseaux et insectes. Elle symbolise la longévité et l’amour.

Le lierre n’est pas une plante parasite

Le lierre n’est pas une plante parasite ! C’est une liane qui se sert des arbres pour grimper et bénéficier de plus de lumière mais elle ne se nourrit pas de l’arbre. La preuve c’est que le lierre peut tout aussi bien coloniser un mur et s’y épanouir totalement.

Source : Au royaume secret du lierre de Bernard BERTRAND, éditions de Terran, collection Le compagnon végétal

Le lierre, une formidable auberge pour les oiseaux

Comme le lierre garde ses feuilles toute l’année, il est un formidable refuge pour les oiseaux. Ils y font leur nid, notamment le merle noir et le moineau, et se nourrissent de ses baies en hiver, surtout s’il gèle et qu’il n’y a pas grand-chose à se mettre sous le bec. N’arrachez pas le lierre qui grimpe sur votre mur mais profitez du chant des oiseaux qui l’habitent !

Source : chaîne Youtube « Chemin de nature » – https://www.youtube.com/watch?v=epVq0wwziK0

Le lierre, sauveur des insectes

Beaucoup d’insectes et notamment des papillons s’abritent en hiver dans le feuillage du lierre (comme le Citron). 

Le lierre est aussi une plante tropicale qui a gardé son cycle. Elle fleurit donc en automne, offrant aux butineurs une nourriture idéale juste à l’entrée de l’hiver.

Source : chaîne Youtube « Chemin de nature » – https://www.youtube.com/watch?v=epVq0wwziK0

Que faire si un lierre pousse sur mon mur ?

Laissez-le s’épanouir. Le lierre n’abîme pas les murs des maisons. Il peut être un extraordinaire isolant sonore et thermique, en plus d’un refuge pour les oiseaux et les insectes.  Il faut juste le gérer un peu et enlever les pousses qui atteignent le toit car alors il peut soulever les tuiles et il y a risque d’infiltration. NE COUPEZ PAS LE LIERRE AU PIED ! Si vous le faites,  il peut développer des sortes de suçoirs qui vont s’enfoncer dans votre mur et le détériorer.

 Source : Le lierre, n° 106 et 107 du périodique « La Hulotte » – www.lahulotte.fr

Truc pour faire pousser un lierre

Il faut toujours utiliser une bouture avec des feuilles découpées pour faire démarrer un lierre grimpant. Le lierre grimpant présente deux sortes de feuilles : des feuilles à découpe pointues sur une tige capable de s’accrocher par des crampons et des feuilles presque entières, un peu en forme de cœur, sur une tige incapable de s’accrocher. Une bouture de tige à feuilles découpées grimpera sans difficulté mais une pousse aux feuilles entières ne s’agrippera jamais.

Source : 1000 remèdes à faire soi-même du Dr Claudine LUU, éditions terre vivante

Feuilles à découpes pointues
Feuilles entières

Teinture « rose clair » aux baies de lierre (recette pour 100 gr de laine)

  • Récolter 400 gr de baies de lierre bien mûres (noires)
  • Les mettre à macérer dans 600 ml d’eau de pluie pendant 20 jours
  • Filtrer et récolter le jus dans une casserole
  • Mettre les baies dans un bas nylon et les plonger dans le jus récolté
  • Ajouter 1,5 l d’eau de pluie
  • Plonger la laine humide dans ce bain de teinture (la laine doit être préalablement lavée et mordancée*)
  • Faire chauffer jusqu’à 80°C
  • Laisser mijoter doucement 1h en remuant régulièrement
  • Laisser refroidir dans le bain de teinture puis rincer et faire sécher

* Mordançage : Dissoudre 10 gr d’alun et 5 gr de crème de tartre dans 5 l d’eau de pluie tiède – Y plonger la laine lavée et humide – Amener à 90° et maintenir à cette température pendant 1h – Eteindre et laisser refroidir

 Source : Essai personnel  inspiré par une recette du Guide des teintures naturelles de Marie MAQUET – éditions Belin

Fabriquer un sifflet avec une feuille de lierre (vidéo)

Vidéo « Les chroniques nature » https://www.facebook.com/watch/?v=604787427138955

 Source : page Facebook du Parc naturel de la Montagne de Reims

Découvrez le lierre grimpant en 4 minutes (vidéo)

Vidéo « Chemin de nature » pour tout découvrir le lierre grimpant et ses bienfaits pour la biodiversité en 4 minutes 

Source : chaîne Youtube « Chemin de nature » – https://www.youtube.com/watch?v=epVq0wwziK0

La lessive de lierre – recette

Certaines plantes ont un pouvoir détergent grâce aux saponines qu’elles contiennent. Les saponines des plantes sont efficaces sur les tâches grasses et partiellement sur les protéines comme l’œuf.

RECETTE DE LESSIVE AU LIERRE GRIMPANT

  • Récolter suffisamment de feuilles de lierre pour remplir une casserole -on peut ramasser des rameaux entiers (mettre des gants si vous avez la peau sensible)
  • Les hacher grossièrement et les mettre dans la casserole
  • Couvrir d’eau et porter à ébullition
  • Laisser bouillir 10 minutes
  • Laisser refroidir
  • Mixer le lierre et l’eau au robot 
  • Mettre dans une étamine ou un tissu fin et solide puis bien presser pour extraire le maximum de saponines
  • Filtrer et mettre en bouteille
  • Mettre l’équivalent de 2 verres dans le bac destiné à la lessive de la machine à laver

La lessive à base de plantes : vraiment performante ?

Qu’entendons-nous en général par « bien laver » ? En Occident, c’est le blanc éclatant. Or, le blanc n’existe pas à l’état naturel. Ce sont les industriels qui ont durablement ancré dans nos esprits que « blanc » équivaut à « propre ». En essayant d’entretenir un tissu artificiellement blanc, le consommateur est voué à l’échec et surtout, il recherchera des produits toujours plus puissants (polluants et agressifs) qui, en plus, accélèrent le vieillissement prématurés des tissus. 

La plante idéale pour la lessive doit être abondante, facile à identifier et présente en toute saison. C’est le cas, du lierre grimpant ! 

Source : Cahier n°1 – L’aventure au coin du bois – www.laventureaucoindubois.org

Cataplasmes anticellulite aux feuilles de lierre

  • Etaler des feuilles broyées sur une gaze ou un linge
  • Appliquer directement et régulièrement sur une zone présentant de la cellulite

Source : 1000 remèdes à faire soi-même du Dr Claudine LUU, éditions terre vivante

Liniment cicatrisant et antidouleur rhumatismale aux feuilles de lierre

  • Faire macérer une poignée de feuilles de lierre fraîches écrasées dans 500 ml de vinaigre de vin ou de cidre bio pendant quelques jours
  • Filtrer et ajouter 100 ml de glycérine végétale (on en trouve sur internet)
  • Conserver dans un flacon bien bouché hors du frigo
  • Application externe : cicatrisant pour les bleus, les brûlures, les bobos et action antidouleur sur les rhumatismes

Source : 1000 remèdes à faire soi-même du Dr Claudine LUU, éditions terre vivante